ManaGlobal: Work packages (en français)

Résumé WP 1 : Comprendre les différentes théories de la gestion des organisations dans différents contextes culturels et analyser les contextes de la conduite des affaires et de la gestion des organisations dans les pays africains et arabes.

Le work package 1 (WP1) portera sur le premier objectif de recherche du projet de recherche ManaGlobal, à savoir : Analyser et comparer les théories de la gestion d’organisations dans différents contextes culturels et commerciaux d’un point de vue socio-économique, juridique, politique et organisationnel. Il construira la plate-forme et préparera le terrain pour la recherche empirique qui sera menée dans les WP 2 et 3. Le travail qui sera entrepris dans le cadre de cet ensemble de travaux n’est pas seulement un examen de la documentation sur l’étendue du problème, mais aussi un processus visant à comprendre les lacunes et à évaluer les fondements théoriques des pratiques de gestion actuelles dans différents pays. Par conséquent, les conclusions du premier lot de travail (WP1) sont essentielles à l’élaboration du cadre théorique qui servira de base à l’approche méthodologique adoptée dans le deuxième lot de travail (WP2) pour comprendre les causes du succès et de l’échec commerciaux en Afrique et dans les pays arabes.

L’Université d’Abertay à Dundee (UAD), en Écosse, dirigera les activités de ce WP1 et coordonnera les tâches qui seront assignées aux équipes de chercheurs juniors et seniors. Les travaux seront menés par des équipes de chercheurs venant principalement du Sud et venant au Nord, dans le cadre du renforcement des capacités par la participation à des activités d’enseignement et de recherche, mais aussi par l’accès à des bibliothèques et à des centres de recherche, sous la supervision de chercheurs expérimentés. Des mois 3 au mois 18, chacune des universités du Nord accueillera une équipe de 2 à 5 chercheurs pour effectuer des tâches spécifiques sous la supervision d’un chercheur senior local, en fonction de leur expertise dans une discipline particulière. L’équipe d’UR2 recueillera et examinera la documentation pertinente sur les contextes socio-économique, juridique et politique dans lesquels s’inscrivent les activités commerciales et la gestion des organisations. L’équipe de l’UAD recueillera et examinera la documentation pertinente sur les principales théories de l’entreprise et du management et leurs applications dans différents contextes socioculturels. L’équipe de l’UniMAN rassemblera et examinera la documentation pertinente sur les études du développement, de la croissance économique et du changement organisationnel, en particulier en Afrique et dans les pays arabes.

Chacune des équipes susmentionnées devra examiner et analyser les données secondaires pertinentes provenant de sources publiées et non publiées afin de : 1) comprendre les théories qui ont été développées principalement dans le contexte occidental, mais aussi examiner et comprendre les théories qui sont pertinentes aux contextes interculturels ; 2) identifier les lacunes importantes dans la théorisation des pratiques commerciales et de gestion dans les pays non occidentaux ; et 3) analyser les contextes socio-économiques dans lesquels les organisations commerciales fonctionnent dans l’environnement mondial et local afin de faire des propositions de recherche et développer des méthodologies de recherche appropriées pour l’étude des pratiques commerciales et de gestion dans des entreprises sélectionnées dans les pays africains et arabes.

À la fin de leur détachement, chaque équipe devra produire des articles théoriques qui présentent un cadre théorique d’analyse avec un ensemble de questions de recherche ou de propositions de recherche qui serviront de base à la recherche sur le terrain dans le WP 2. Les communications seront présentées et débattues lors du premier séminaire/conférence de recherche à Manchester en décembre 2019.

Résumé WP 2: Établir le profil et tirer des enseignements de la carrière des chefs d’entreprise et des gestionnaires dans certains pays africains et arabes et les relier aux particularités socio-économiques nationales

Le projet de recherche ManaGlobal vise à comprendre les pratiques de gestion des entreprises locales et internationales en Afrique et dans les pays arabes. Le lot de travail 2 (WP2) du projet de recherche porte sur le deuxième objectif de recherche du projet. Le work package (WP2) examine les pratiques commerciales d’entreprises sélectionnées ainsi que les styles de leadership et la vision d’entreprises sélectionnées dans le secteur des PME dans cinq pays, à savoir le Ghana, le Cameroun, le Sénégal, le Maroc et les EAU. À l’aide d’une approche ethnographique, l’étude trace le profil et le parcours des entreprises commerciales et de leurs dirigeants. Au centre de cette enquête et de l’approche méthodologique adoptée, il y a la compréhension des causes du succès et de l’échec des entreprises en Afrique et dans les pays arabes.

Le lot de travail (W2) constitue la base des autres lots de travail (WP3, WP4, WP5). Les pratiques commerciales ainsi que le style de leadership et la vision des dirigeants feront la lumière sur la façon dont leur éducation et leur formation contribuent au succès ou à l’échec des entreprises dans les pays sous enquête (WP3). De même, l’un des objectifs du projet est de développer un cadre théorique qui aidera à comprendre les pratiques commerciales et de gestion dans les pays. Par conséquent, les conclusions du deuxième lot de travaux (WP2) sont essentielles à l’élaboration du cadre théorique qui servira de base à la conception des programmes de formation et au conseil aux décideurs politiques, qui est l’objectif de recherche clé des quatrième et cinquième lots de travaux (WP5).

Dans le cadre de la méthodologie, ce module de travail (WP2) examinera et analysera les profils des entreprises commerciales et les parcours de leurs dirigeants dans les pays sélectionnés. Les rapports des sociétés, les sites Web, les journaux locaux et diverses sources de documents seront utilisés pour dresser un tableau complet des entreprises faisant l’objet de l’enquête. De même, des entrevues avec les dirigeants et les principaux intervenants du milieu des affaires seront menées afin de bien comprendre le genre de dirigeants d’entreprise et leurs répercussions sur les entreprises commerciales. Les analyses des politiques et de l’environnement politique qui ont un impact sur la performance des entreprises et de leurs dirigeants seront également examinées. Les résultats de cette enquête devraient mettre en lumière les écarts entre la rhétorique et la réalité des affaires en Afrique et dans les pays arabes. Les résultats de ce projet devraient nous permettre de mieux comprendre le degré d’hybridation des pratiques de gestion dans le contexte de la mondialisation. L’étude tentera également d’établir s’il y a quelque chose d’unique à la gestion africaine et arabe dans un monde globalisé qui peut améliorer notre compréhension du management.

Résumé WP 3 : Produire des études de cas ethnographique des entreprises : Méthodes, théorie et pratique

Ce Work package vise à produire une série de monographies d’entreprises créées aux EAU, au Maroc, au Sénégal, au Ghana et au Cameroun et qui contribueront au développement de ces pays en raison de leur forte croissance et de leur effet d’entraînement sur le reste de l’économie.

Par “monographie”, nous entendons une étude quantitative et qualitative basée sur des sources variées : données financières et comptables ; revue de presse ; entretiens à tous les niveaux de la hiérarchie, du dirigeant à l’ouvrier ; observations sur le lieu de travail, entretiens auprès des partenaires (consultants, auditeurs, banquiers, clients, fournisseurs et investisseurs…). Les documents écrits seront complétés par des photographies et des enregistrements vidéo.

A partir de ces sources, la monographie présentera l’histoire de l’entreprise, ses performances financières, les facteurs qui expliquent sa croissance, la comparaison avec ses concurrents (en particulier les filiales de multinationales occidentales), la fortune acquise par le dirigeant-fondateur et l’analyse des contributions de l’entreprise au développement du pays.

Dans chacun des pays étudiés, il est prévu de réaliser au minimum cinq monographies, soit une entreprise commerciale, une entreprise industrielle, une entreprise financière, une entreprise agro-alimentaire et une entreprise de tourisme.

Les monographies donneront lieu à la publication d’un ouvrage collectif et à des travaux de comparaison et de synthèse. Elles pourront être utilisées dans des programmes d’enseignement afin de mieux rendre compte de la pratique des affaires dans les pays du Moyen Orient et de l’Afrique.  

WP 4 : Formation, perfectionnement professionnel et renforcement des capacités

Nous avons l’intention de développer une offre cohérente de formation, de développement professionnel et de renforcement des capacités au bénéfice de tous les participants, mais surtout des jeunes chercheurs, des nouveaux managers et des entrepreneurs. L’une de nos principales priorités est de combiner les aptitudes et de partager les compétences en matière de recherche. Les chercheurs seront régulièrement impliqués dans l’enseignement supérieur, la co-supervision des doctorats et les activités scientifiques au sein des structures universitaires.

Des universités d’été, des ateliers et des sessions de formation seront organisés pendant toute la durée du projet et couvriront la formation méthodologique, la formation académique professionnelle, les expériences d’enseignement et de recherche sur le terrain ainsi que l’encadrement des étudiant.e.s chercheur.e.s (Master et Doctorat). Ils permettront l’échange de connaissances et le développement de carrière de tous les membres du projet.

Les écoles d’été/hiver (Manchester, Accra, Dakar, Rabat et Bielefeld) et les séminaires seront ouverts aux membres du consortium ainsi qu’aux doctorant.e.s et jeunes chercheur.e.s et aux chefs d’entreprise. Un chercheur principal animera ces cours avec une expérience pertinente dans cette activité spécifique. Chaque chercheur présentera ses propres travaux en séance plénière et présentera des communications dans le cadre des panels thématiques. Ces documents seront distribués à l’avance. Les chercheur.e.s principaux/ales et les étudiant.e.s au doctorat joueront le rôle de discutant.e.s de ces articles.

Une formation académique professionnelle est prévue, qui implique l’interaction de manager, de chefs d’entreprise et de fonctionnaires avec des universitaires pour partager les connaissances, l’expérience et l’expertise sur les contextes socio-économiques, politiques et juridiques et leurs effets sur les entreprises et la gestion dans les pays impliqués dans le projet.

Enseignement : Des chercheurs et des universitaires expérimentés de France, d’Allemagne et du Royaume-Uni contribueront à l’enseignement de sujets relevant de leurs domaines d’expertise aux étudiant.e.s de deuxième cycle et de troisième cycle pendant leur mobilité internationale dans les établissements partenaires.

Des visites d’entreprises européennes par des chercheur.e.s des pays tiers et vice versa, dans le but d’apprendre de différentes expériences, de mener des recherches sur le terrain et d’encourager des dynamiques similaires dans les propres pays des participant.e.s.

L’encadrement des étudiant.e.s chercheur.e.s (master et doctorat) sera organisé pendant leur mobilité vers le Nord afin de passer en revue la littérature et de bénéficier des facilités offertes par les bibliothèques en France, en Allemagne et au Royaume-Uni et de préparer du matériel pédagogique et des publications basées sur des études de cas et pendant leur mobilité du Nord vers le Sud par des chercheurs et universitaires expérimentés vers les institutions partenaires.

Elaboration de matériels de formation basés sur les résultats obtenus : Nous développerons un cursus d’apprentissage numérique tout au long de la vie à l’Université de Rennes 2 et, à terme, un programme de master. Nous préparerons du matériel didactique et des vidéos à l’usage des écoles de commerce du Sud. Nous développerons des cours pour l’enseignement numérique à l’Université de Rennes 2.

Résumé WP 5: Communication et dissémination des résultats de nos recherches

Nous pensons que la mobilité internationale du personnel, la recherche, la formation et l’élaboration de matériels d’enseignement et d’apprentissage favoriseront un dialogue novateur et interdisciplinaire entre ceux du Nord et ceux du Sud. Le réseautage est implicite dans toutes les activités des autres groupes de travail, mais il sera également renforcé par la mobilité internationale pour participer à un plus grand nombre d’ateliers et de séminaires autres que ceux prévus, pour collaborer avec d’autres universitaires à la rédaction d’articles et à leur présentation lors de séminaires et conférences nationaux et internationaux, et pour contribuer aux conférences organisées dans le cadre de ce projet.

Les résultats du projet seront diffusés et communiqués au sein des réseaux nationaux universitaires (publications scientifiques) et non universitaires dans chaque pays d’étude de cas, en utilisant les informations publiées dans les revues scientifiques. Tous les membres du projet participeront à des conférences nationales et internationales.

Le site Web de ManaGlobal (https://managlobal.hypotheses.org) informera sur les recherches et les événements du projet. Le matériel de communication (brochures de projet, dépliants) sera accessible sur le site Web.

En raison de l’état actuel de ManaGlobal, la communication entre les participants universitaires et non universitaires et à un public plus large impliquera des ateliers, des écoles et des formations d’été/hiver, des publications scientifiques et des manuels.

Les ateliers s’adressent aux chercheurs et aux partenaires commerciaux participants. Ils couvriront des sujets tels que « Les scénarios d’affaires et de gestion dans le contexte local dans les pays arabes et africains au sud du Sahara et les défis des facteurs globaux » ou « Comprendre, traiter et explorer les affaires locales et les approches de gestion dans les pays africains et arabes ». Les ateliers visent à présenter et à refléter la recherche. Ils devraient donner la parole pour discuter des implications pratiques de la recherche.

Cinq écoles d’été/hiver seront organisées dans le cadre du réseau ManaGlobal, au Royaume-Uni, au Ghana, au Sénégal, au Maroc et en Allemagne. Les sujets abordés dans les écoles sont « L’état de l’art de la gestion et de la gouvernance locales en Afrique et dans le monde arabe et les méthodes de recherche commerciale » ou « La recherche ethnographique et les méthodes d’analyse des données ». L’auditoire sera composé des chercheurs et des partenaires commerciaux participants.

Les articles scientifiques, les volumes édités et les monographies de recherche diffuseront les résultats du projet à un public scientifique plus large par le biais de publications évaluées par des pairs. En particulier, les jeunes chercheurs et post-doctorants des universités partenaires sont encouragés à écrire les publications.

Des manuels, des documents d’orientation et des guides contenant des recommandations pratiques à l’intention des chefs d’entreprise seront élaborés afin de répondre aux besoins des partenaires non universitaires. Ils sont censés être diffusés dans le contexte local par les associations professionnelles concernées. 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search